Notre action à Madagascar
Centre de suivi nutritionnel à Fianarantsoa

Noeline avec sa maman.jpg

Contexte du projet : 

Le centre de suivi nutritionnel s’insère dans un projet global tourné vers le développement intégral de la famille en apportant une assistance nutritionnelle, médicale et sociale aux familles aux conditions précaires de vie à Fianarantsoa (Madagascar). 

La province de Fianarantsoa est la 2ème plus pauvre de Madagascar (après Tuléar), avec 75% de la population vivant sous le seuil de pauvreté soit moins de 1,90 $ US par jour. Les industries étant peu présentes, la majorité de la population vit de petits travaux journaliers et ponctuels.

 

D’un point de vu nutritionnel, Madagascar est le 5ème pays le plus affecté au monde par la malnutrition chronique : 47 % des enfants de moins de 5 ans (environ 2 millions d'enfants) sont affectés surtout dans les zones rurales. Les enfants des hautes terres, dont Fianarantsoa fait partie, sont les plus touchés par le retard de croissance (≥ 60 %), ce qui impacte de manière permanente la croissance physique et le développement intellectuel. 

C'est suite à ce constat alarmant que La Congrégation des Petites Sœurs de l’Assomption a fondé le centre de suivi nutritionnel en 1998, qui permet d'entrer en contact et de construire le lien fraternel avec ces familles et leur entourage, et surtout d’identifier les enfants en malnutrition et de surveiller leur évolution. Ce centre a 3 missions: 

         - Assistance nutritionnelle : 6 jours par semaine à raison de deux fois par jour, jusqu'à 25 enfants âgés de 6 mois à 4 ans sont accueillis et reçoivent du Koba Aina ou un repas complet; Les plus petits d'entre eux reçoivent du lait maternisé quand cela est possible;

        - Assistance médicale : Les enfants sont pesés et mesurés deux fois par mois, un suivi de santé quotidien est effectué. Des soins leurs sont aussi prodigués au sein de la structure en fonction des besoins; 

        - Assistance sociale : La présence des enfants au suivi nutritionnel permet une interaction entre eux, ils apprennent à jouer ensemble, à partager, à respecter les règles. Un tour de rôle est mis en place afin d’impliquer les parents dans les tâches quotidiennes de la vie du suivi. Ponctuellement les mères identifiées comme étant le plus dans le besoin sont rémunérées pour effectuer certaines tâches attenantes à la vie du suivi. Le lien créé avec les familles et entre les familles bénéficiaires est valorisé, célébré, et renforcé au cours d’évènements organisé par le centre (fête de Noël et du 26 juin, sortie avec les familles bénéficiaires). 

Adossé au centre nutritionnel, un centre périscolaire accueille permettant de dispenser un soutien scolaire à 400 enfants et jeunes adultes de 4 à 20 ans, qui n'aurait pas la possibilité de suivre l'école publique (dispensé à la demi-journée uniquement). Certains enfants, suivis dès leur plus jeune âge au centre de suivi nutritionnel, ont d'ailleurs pu être suivi au centre périscolaire et sont aujourd'hui titulaire de leur baccalauréat ! 

Des systèmes de parrainage vous seront bientôt proposé pour aider ces jeunes adultes à poursuivre leur étude. 

Nos contacts sur site: Sœur Elianne Marie Thérèse Vonjisoa et Sœur Sabine Pulh

Notre aide: Le budget du centre pour le suivi de 25 enfants (nourriture) est de 4 600 euros par an. Cette année, Cœur Monde a financé le lait maternisé pour l'année 2022. Toutefois, nous souhaitons aller plus loin grâce à vos dons !